top of page

LE LÂCHER-PRISE

Au cours de mes consultations, la question du lâcher-prise revient très souvent.

Mais de quoi s'agit-il exactement, et comment y parvenir ?


Le lâcher-prise c'est réussir à renoncer à être dans le contrôle sur les événements et/ou les personnes, à accepter une situation telle qu'elle se présente pour trouver du calme intérieur et de la sérénité.





En effet, nombre de choses que nous sommes amené-es à vivre ne peuvent être contrôlées car ces événements viennent de l'extérieur.


1er exemple :

Lorsque je me lève le matin et que je constate qu'il pleut, je râle et je peste.

Mais nous avons toustes fait l'expérience qu'adopter cette attitude ne change rien au fait qu'il pleuve 😕

Aussi, il me suffirait, en constatant le mauvais temps de me dire simplement : "il pleut".


Ainsi, je n'ai rien changé à la météo maussade, mais j'ai changé mon attitude : j'accepte qu'il pleuve, je m'habille en conséquence et je pense à prendre mon parapluie ☂️.


Changer son attitude face aux situations me permet donc de m'adapter en toute circonstance.

Lâcher-prise, c'est prendre de la distance afin de voir les choses différemment et d'adoucir nos réactions.


2ème exemple :

Je n'en peux plus de ce travail. Pourtant je m'obstine à m'y accrocher en espérant chaque jour cette promotion, cet épanouissement et cette reconnaissance qui n'arrivent pas.

Voilà exactement l'inverse de ce qu'est le lâcher-prise.

La réponse à apporter serait :

Je n'en peux plus de ce travail, je ne m'épanouis plus, je ne serai jamais promu.e et on ne reconnait pas mes vraies valeurs.


Je fais donc un état des lieux.


Je crois que je vais commencer à chercher un travail ailleurs qui me donnera entière satisfaction et je peux même me faire aider par des organismes spécialisés en la matière.


Je me projette dans une autre réalité, je fais face aux faits.


Dans cet exemple, j'ai tout simplement arrêté de me mentir à moi-même en attendant un changement de l'extérieur, alors qu'il me suffit d'accepter la réalité.


En clair, vivre en pensant que nous pouvons changer les événements ou les personnes est un leurre.

Je n'ai aucun pouvoir sur les autres.


Maintenant que vous savez ce qu'est le lâcher-prise, vous me direz : "ok, c'est bien, et je fais comment pour y arriver ?" ⁉️


ÉTAPE N° 1 : se projeter dans un futur positif




exemple : aujourd'hui il pleut, mais demain il fera beau.

exemple : pour trouver un travail épanouissant, je vais prendre des cours en ligne, je vais trouver un coach, je vais chercher les bonnes portes auxquelles frapper.


Je vais me créer de nouveaux objectifs motivants avec lesquels je suis aligné-e.


ÉTAPE N° 2 : faire la paix avec les autres





Nous avons toustes des "casseroles" .

Dans ce cas, il nous faudra aller fouiller notre conscience et lister les personnes avec lesquelles nous sommes en froid, accepter que tout n'est pas blanc ou noir et que nous avons aussi notre part de responsabilité.


Il s'agit donc d'exprimer des remords, de faire notre mea culpa et ainsi nous libérer émotionnellement d'un poids mais également de permettre à l'autre d'exprimer son point de vue, sa colère et ses douleurs.


Cette étape est essentielle mais peut être également très douloureuse.

Parviendrons-nous à "guérir" une relation ?

Peut-être pas, mais cela aura le mérite de mettre définitivement derrière nous les douleurs du passé.


ÉTAPE N° 3 : faire la paix avec soi-même





Quels sont les évènements qui vous ont fait souffrir au cours de votre vie ?

Comment vous êtes-vous raconté cet événement ?

Quelle histoire en avez-vous fait ?

Comment vous êtes-vous positionné-e ? En victime ? en bourreau ? En héros-héroïne ?


Et maintenant que vous avez conscience de tout cela, pourquoi ne pas réécrire cet événement avec la maturité acquise et la bienveillance envers vous-même et ainsi se positionner moins en victime, moins torturé-e que ce que vous décriviez au moment de la blessure originelle.


Attention,

il ne s'agit pas de réécrire l'histoire mais de la voir avec un autre regard 👀


ÉTAPE N° 4 : le pardon





Cette étape est probablement la plus difficile à passer.

D'ailleurs, pouvons-nous véritablement pardonner à la personne qui nous a blessé, humilié ou agressé ? 🤯

C'est un choix avant tout.


Rester en colère peut être un moteur, c'est mettre en avant, à la vue du monde entier, ce que votre agresseur vous a fait subir.

Alors que le pardon donnerait l'impression de laisser vivre cet agresseur en toute impunité.


La colère est en elle-même une étape qui nous aide à affronter l'autre et qui nous donne l'énergie de traverser les événements douloureux.


La question à se poser serait : "Ai-je plus à gagner à être en colère qu'à pardonner ?"


En réalité, lorsque le coût de la colère dépasse les récompenses de la punition de l'agresseur, alors, à ce moment là, le pardon est possible.


LE PARDON EST UNE DÉCISION, PAS UNE CAPITULATION 🌿


ÉTAPE N° 5 : être ici et maintenant 🧘‍♀️





Les bienfaits de vivre dans le présent ne sont plus à prouver.

Il reste néanmoins difficile d'être ici et maintenant car nous sommes sans cesse pollué-es par des pensées parasites qui nous relient inéxorablement au passé et au futur.


La pratique de la pleine conscience se travaille et s'acquiert au fil du temps et "d'entraînements" .

Pour être dans le présent, il s'agit de noter, sans aucun jugement, les pensées et sensations qui se produisent à l'instant même, d'en prendre conscience et de les laisser partir en se reconcentrant sur ici et maintenant.


Le lâcher-prise n'a plus aucun secret pour vous maintenant.

C'est un travail ardu mais essentiel pour aller vers le mieux-être.


Et comme chantaient The Beatles : 🎶 LET IT BE  🎶



Si vous rencontrez des difficultés à lâcher-prise, vous pouvez prendre rendez-vous pour recevoir de l'aide .









36 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page